Le crochet et moi

Je n’estime pas avoir des tas de talents, loin de là. Mais je suis, sans conteste, une touche-à-tout en matière de DIY. Le tricot, la couture, la peinture, les bijoux, les bricolages en tout genre… j’aime! 🙂

Manquait cependant une corde à mon arc. Corde que j’ai décidé d’accrocher il y a un an environ: le crochet. C’était dans la logique des choses. Il fallait que je me mette au crochet. J’ai donc acheté un bouquin pour la base et épluché les tutos et vidéos sur le net. Et je n’y suis pas arrivée. J’ai persévéré, continué, je me suis énervée et puis je me suis calmée, puis de nouveau énervée… Cela a bien dû durer 3 mois, 3 mois pendant lesquels je me suis échinée à essayer de crocheter sans le moindre résultat, ni même espoir. J’ai fini par tout balancer, laine, crochets et bouquins dans un coin en me disant que définitivement, le crochet ce n’était pas pour moi. (Et adieu la belle couverture en granny).

Mais quand même, ça me perturbait un peu. Et ça continuait de m’énerver de ne pas y arriver.

Et puis un jour, mon sauveur, Velvet de « Une étoile dans l’océan » a écrit cet article. Apparemment, elle aussi elle avait galéré. Mais au final, elle y est arrivée elle au moins. Et dans cet article, elle explique comment. Alors je me suis dit que peut-être… moi aussi je pourrais re-tenter le bazar et y arriver. C’est donc la peur au ventre que j’ai ressorti mes crochets, ma laine et que je me suis lancée dans son tuto de couverture (même si je n’ai pas fait une couverture en vrai, mais plutôt une sous-tasse, et encore… une sous-tasse de nesspresso, mais là n’est pas l’importance, l’importance était de faire un joli rectangle). Et tu sais quoi? Eh bien j’y suis arrivée! :-)))) Je sais crocheter comme dirait Velvet! Bien que je ne la connaisse pas, sur le moment (seule dans mon salon à 22h sans personne pour partager ou du moins comprendre mon infinie joie et satisfaction personnelle) j’ai eu envie de me jeter dans un train pour foncer l’embrasser cette Velvet !

Bon, je suis évidemment super contente de moi, mais j’avoue ne pas encore être super convaincue étant donné que ce que j’aimerais faire moi ce sont des grannys, et là, je galère toujours autant… Next step!

crochet 2 crochet 3

crochet 1

Publicités

2 réflexions sur « Le crochet et moi »

  1. Au crochet le plus difficile c’est « d’ aller droit » autrement dit de ne pas ni augmenter ni diminuer le nombre de mailles lorsqu’on crochete en allers et retours …je te conseille d’essayer plutot de crocheter en rond ( petit panier, amigrummi, chapeau, etc) ou de faire des carres en  » granny smith » c’est beaucoup plus facile …bon courage ..la mamoune de Loic et Emile

    J'aime

  2. hahaha, je suis trop contente que tu y soit arrivé !! Bravo pour ce sous tasse et pour les granny et bien maintenant que tu sais crocheter ça devrait être super simple, si si , on y croit !
    bisous et merci pour ton clin d’oeil ❤

    J'aime

Répondre à Mamoune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close