Leather sweater

Encore un modèle du magazine La Maison Victor sur lequel j’avais flashé dès la première lecture! Il est d’une simplicité tant par le modèle que par la confection. Tout ce que j’aime!

J’ai choisi ce jersey sweat de Ma Petite Mercerie, imprimé de pandas. Etant donné l’imprimé, j’ai choisi de faire les empiècements des épaules dans le même tissu pour ne pas que ça fasse trop de motifs, couleurs… Les poignets, le col et le bas du sweat ont été coupés dans des empiècements tout faits de chez Véritas. Simple, je te dis!

Et puis, avec la sortie de Kung Fu Panda 3 au cinéma, il tombe à pic!

Tissu jogging: Ma petite mercerie / Patron: LMV / Bords côtes: Véritas

sweat1sweat2sweat6sweat7

Un confortable noir et blanc

Voici encore une variante du toujours-aussi-super patron « Le confortable » de MLM. Déjà vu ici et ici .

Super flash sur ce tissu blanc à fins carreaux noirs chez Little fabrics, j’ai tout de suite su que ce coupon aussitôt vu aussitôt commandé allait se transformer en un confortable. Et aussitôt reçu, aussitôt coupé et cousu. Une affaire rondement menée. Pas de prise de tête, pas de gros mots proférés. Tout parfait.

Rien à redire, le patron est top, ça on savait déjà. Le tissu est top, je n’étais pas inquiète. Il me reste même un petit coupon que je vois très bien en trousse de toilette. Moi être super satisfaite.

confo1confo2confo4

Des films à regarder avec ses enfants

Chez nous, on aime beaucoup le cinéma, mais on y va rarement. Quand j’étais plus jeune, que j’habitais en ville et n’avais pas encore d’enfants, j’y allais très souvent avec ma grand-mère, une passionnée de cinéma, et j’adorais cela. C’est vraiment un excellent souvenir que je garde de cette période.

Aujourd’hui c’est bien différent. Avec Gentil Mari quand on a une soirée de libre sans enfants, on préfère aller au resto où on peut parler tranquillement sans se faire interrompre toutes les 5 secondes que d’aller s’enfermer chacun dans sa bulle dans un cinéma. Avec les enfants, j’y suis allée quelques fois avec mon grand Bonhomme, mais la différence d’âge entre mes 2 enfants (un peu plus de 3 ans) complique les choses. J’estime Numérobis encore un peu jeune pour le ciné, il faut donc le caser, souvent à l’heure où il est sensé faire une sieste, pas toujours évident.

Nous sommes donc de grands amateurs de films… à la maison! Et, à la grande joie de mes enfants, je suis surtout une grande fan de films d’animation pour les enfants. Une après-midi sombre et pluvieuse: il ne m’en faut pas plus, on se fait un petit en-cas, mes 2 minus et moi, on se pelotonne à 3 sur le canapés sous le maxi-plaid (on en a un super chaud qui sait recouvrir les 4 membres de notre famille) et on se fait un bon film. Le bon-heur!🙂

Dernièrement, la météo nous a donné l’occasion de regarder 2 films qu’on a tous les 3 adorés: « Les Nouveaux Héros » de Disney et « Vice Versa » de Pixar.

Les Nouveaux Héros

les nouveaux héros

J’ai a-do-ré ce film. Grand Bonhomme, 6 ans et 1/2 aussi. Numérobis, 3 ans, bon suiveur a bien aimé, mais est tout de même un peu  jeune. Le méchant fait assez peur avec son masque horrible. Ce film a un côté très actuel que j’ai bien apprécié: les ados du film sont de vrais ados d’aujourd’hui. On passe par tous les stades: du rire aux larmes et bien sûr, il y a une bonne dose d’aventure. On a beaucoup rigolé à la scène où le robot Baymax est en manque de batterie et reflète un comportement un peu saoul, même si les enfants et moi ne l’avons pas interprété de la même manière.

 

Vice Versa

vice versa

Un super film sur les émotions. Très drôle, avec aussi un côté aventurier dans un tout autre genre. Pour mon grand bonhomme qui est un grand émotif, ça lui a permis de comprendre le rôle des émotions et, de mon côté, je n’hésite pas à le lui rappeler: « Dis donc, la tristesse là, tu la mettrais pas un peu au placard, on s’amuse quand même beaucoup mieux ave la joie, tu ne trouves pas? ». Ca marche trop trop bien!

 

Vince

Gros coup de cœur pour ce petit pull du magazine La Maison Victor (janvier 2015). Il était sur ma to do depuis sa parution. Check! Je n’irais pas jusqu’à dire que ma to do raccourcit, mais au moins, des lignes se barrent…

Revenons-en à nos moutons. Et quels moutons! Du pure wool superwash dk de ROWAN. Lavable à 40°, pure laine, lavable à 40°, ne gratte pas, lavable à 40° et glisse sur les aiguilles comme du beurre, elle et moi étions faites pour nous entendre.

Le modèle, en plus d’être très joli avec ses lignes formées par un jeu de mailles jersey et point mousse, est super simple à tricoter, un vrai bonheur, comme toujours avec LMV. Seul petit couac: la taille. J’ai fait la taille 3 ans pour ma crevette de 3 ans et c’est un peu juste.

Mais on l’adore!!

NDLR: Numérobis a ce qu’on appelle « du caractère ». Je n’ai pas eu d’autre choix que de faire du chantage au chocolat pour les photos. Et encore, ce n’était pas suffisant, va falloir que je repense ma façon de le rémunérer.

IMG_0188IMG_0177IMG_0178IMG_0181IMG_0180

 

 

Bienvenue Charlie

Une petite Charlie est née dans notre entourage et, comme à mon habitude, il me fallait la gâter « à ma façon ». Ce sont donc des cadeaux homemade qu’elle a reçu de notre part.

J’avais flashé sur un tissu trop joli chez Véritas. En même temps, tous les tissus sont jolis chez Véritas, mais celui-là m’avait tapé dans l’œil avec ses motifs poétiques et ses tons doux. Malheureusement, il n’existait qu’en coupons; il me fallait donc trouver un patron qui rentrait dans le coupon. Je me suis donc lançée dans le pantalon élastiqué des Intemporels pour bébés. J’ai juste rajouté un bord en jersey à la taille.

Autre coup de foudre récent: le petit bonnet dans le dernier « La Maison Victor ». Tricoté au point de riz avec des aiguilles 10, il se termine en une (courte) soirée. Et le résultat est trop craquant…

IMG_0170IMG_0175

Le déguisement de lionçeau

Le carnaval dans la classe de mon Numérobis était ce lundi 15 février, soit après les vacances. Je remercie la maîtresse de m’avoir laissé ce petit laps de temps pour préparer un déguisement.

Thème imposé: les animaux. Ca va. Ouf. Numérobis a vite choisi lequel des animaux ferait l’affaire: le lion. Le roi des animaux, cela ne m’étonne pas du tout de sa part. C’est son côté petit-chef.

Ayant peu de temps, j’ai appliqué ma formule préférée: le système D. J’ai donc acheté dans un magasin discount une tunique en polar marron avec capuchon et petites oreilles. Parfait. A cela j’ai rajouté une crinière en (fausse) fourrure, des poignets en fourrure et une longue queue. Aaah… la fourrure… 1h30 de couture pour 3 h de nettoyage.

Numérobis était ravi… de l’essayage. Par contre, le jour J, c’est une tradition chez nous, il n’a plus voulu se déguiser. Mais bon, on a toujours besoin d’un déguisement de lion à la maison, non?

lion1

Sven le beau

Quand Aurélie la Poule a sorti dans son shop le tuto de Sven, je suis littéralement tombée amoureuse. Il me fallait Sven. J’ai acheté Sven. Le patron sous le bras, je me suis donc rendue dans mon magasin de laine préféré un 24 décembre à 13 heures. Les vacances de noël s’annonçaient bien. La vendeuse m’a tout de suite trouvé ZE laine qui irait à la perfection à Sven: la MALOU de LANG. En écru c’était parfait, moi qui aime la couleur, j’étais comblée hé hé hé…

Je te passe le passage en caisse qui a failli me faire avoir un arrêt cardiaque. J’avais un réveillon à préparer et Sven à attaquer, j’ai fait comme si je n’avais rien entendu. J’ai payé et m’en suis allée.

Etant en congé à ce moment là, j’ai pu tout de suite m’attaquer à ce chantier. Un vrai plaisir à tricoter. La grosse laine sur les grosses aiguilles se monte très vite et les torsades qui peuvent faire fuir plus d’une débutante et bien une fois que t’as pigé le truc (tu tapes torsades dans YouTube, easy), c’est vraiment fastoche. Et ma foi, tu te sens quand même vachement fière et vachement pro quand tu sais faire des torsades. Quand tu vois d’où je viens, moi la fille qui ne savait tricoter que des trendy châle…

Le résultat est sympa, mais pas tout à fait comme je l’avais imaginé. Un chouette pull, hyyyyper chaud et pratique. Les fentes sur les côtés sont sympas aussi et permettent une petite fantaisie dans le t-shirt sous le pull (dans mon cas, grosse fantaisie: des rayures noires et blanches). Je l’aurais cependant préféré un poil plus large et peut-être un peu plus court (plus poncho que pull quoi).

sven1sven3sven4sven7

 

Bonjour 2016!

Toujours bien à l’heure, n’est-ce pas? Mais il paraît qu’on a jusqu’au 31 janvier pour souhaiter de bon vœux. Donc, concrètement, je ne suis pas à la bourre.🙂

BONNE ANNEE 2016 DONC! QU’ELLE VOUS APPORTE TOUT CE QUE VOUS SOUHAITEZ. BONHEUR, AMOUR ET FAMILLE SONT MES MAITRES MOTS POUR CETTE NOUVELLE ANNEE.

Ce fut donc le calme plat sur le blog ces derniers temps et ce, pour plusieurs (bonnes) raisons. La première est que mon PC est tombé en panne. C’est une bonne raison je trouve. Taper un article sur smartphone, non ça quand même… J’ai sommé mon frère, vachement plus calé que moi en informatique, de me trouver rapidos une petite perle de PC qui ne me coûtera pas un os. En attendant, le PC du bureau me permet de vite vous faire un petit coucou et vous informer que je suis toujours vivante.🙂

Une autre raison est un manque de temps. Pendant longtemps, on m’a demandé: « mais comment trouves-tu le temps de faire tout cela? ». Honnêtement, maintenant, je me demande comment je trouvais le temps effectivement. Avec 2 enfants et un chiot à éduquer, les devoirs, les activités, mon boulot, le running du mercredi matin, la maison… Le soir, je n’ai plus le courage de sortir ma MAC, sauf si projet ultra motivant bien sûr (genre un confortable qu’il me faut impérativement pour tel jour, alors je peux coudre jusqu’à pas d’heure, mais ça c’est mon côté obsessionnel!)

Et la troisième raison fut une grosse remise en question. Bloguer j’adore toujours autant, mais je ne veux plus que cela soit une obligation. Un impératif. Je me suis surprise à plusieurs reprises de me forcer à faire quelque chose pour montrer sur le blog. De prendre des moches photos à la va-vite parce qu’il fallait impérativement que tel cadeau de naissance soit sur le blog avant de l’offrir. Dorénavant, ça c’est fini. D’ailleurs, j’ai fait des choses ces derniers temps, notamment pour la salle de jeux des enfants que l’on a refaite, mais ne les ai pas montrées ici. Il m’a donc fallu une petite pause pour revoir tout ça, mes vraies envies. Ma semaine de congé entre noël et nouvel an m’a permis de faire un bon break et de repenser tout cela.

Ce blog était à la base uniquement basé sur la couture, mais j’ai évolué. Je couds beaucoup moins et différemment (pour moi principalement et un peu pour la maison, quasi plus pour les enfants; vu la vitesse à laquelle leurs vêtements s’abîment, ce serait du gâchis!). A cela est venu s’ajouter le tricot que j’aime de plus en plus (même si Gentil Mari ne s’y habitue pas!)😉

Enfin, j’ai de plus en plus envie de parler d’autres choses, mais ne sais pas encore bien de quoi. Je pense que ce blog va migrer plus vers un blog personnel qu’un blog créatif. Les choses se clarifient donc un peu dans ma tête, mais je dois organiser un peu toutes ces pensées pour que cela ne devienne pas un gros « melting pot » comme on dit chez nous. Je vous demande donc encore un peu de patience et j’espère revenir très vite.

D’ici là, prenez soin de vous, profitez de la vie et faites ce que vous aimez!

Lara

 

Défi trendy châle

L’idée lancée par Segoccinelle et Hélène de « Pour mes Jolis mômes » m’a tout de suite plu: un défi commun pour tricoter un trendy châle. Défi lançé sur le compte Instagram de ces 2 blogueuses avec le hashtag #defitrendyjolismomes . D’après le fameux trendy châle de Mlle Sophie que l’on ne présente plus à l’heure qu’il est (tuto ici). Le châle devait se tricoter en laine Phildar Partner 3,5 avec des aiguilles 9. Si si Hélène l’assurait, cette laine pouvait tout à fait se tricoter avec des aiguilles 9, c’est ce qui donnait le moelleux au châle. Et elle ne s’est pas trompée! Ca en fait effectivement un énorme châle bien souple et bien moelleux. Un bonheur à  porter. Et qui ne gratte pas qui plus est, détail non négligeable pour la petite peau fragile qui est la mienne.

Le seul hic fut dans le choix du coloris. En regardant sur le net, plein de ces couleurs me faisaient de l’œil (brume, camel, chataîgne, grenadine… pour n’en citer que quelques-unes), mais les frais de port vers la Belgique étaient un peu élevés à mon goût. Je me suis donc rendue dans le magasin de laine le plus proche de mon lieu de travail et le choix en Phildar Partner 3,5 était très très maigre. En fait, dans aucune couleur, il n’y avait les 4 pelotes requises pour le châle. Après moult hésitations, je me suis lancée, à moitié convaincue, dans un châle bicolore avec 3 pelotes couleur lichen et une pelote rose. Si les 2 couleurs l’une à côté de l’autre étaient plutôt jolies, une fois tricotées sur un même châle, cela ne me plaisait pas du tout. J’ai donc tout détricoté et suis allée dans un autre magasin de laine près de chez moi. Là aussi le choix en matière de couleurs était maigre, mais il y avait déjà plus de pelotes par couleur. Je me suis donc lancée en grande téméraire dans un trendy noir! Oui je sais, le noir c’est pas très folichon, mais moi j’aime bien et ça va avec toutes mes tenues (majoritairement noir/blanc/gris, on peut le dire!).

Et là, no regret. Je suis ultra fan, je le porte tout le temps et ne m’en lasse pas. Je songe d’ailleurs sérieusement à en faire un blanc. Ou écru pour déconner un peu.😉

La seule modif que je ferais serait de faire comme Hélène et de faire 2 augmentations par lignes pour qu’il soit moins haut et plus long.